Souffrance et culpabilité

Quand quelqu’un nous fait souffrir, nous avons tendance à l’accuser et à le condamner, recréant du karma négatif.

Au lieu de cela, vous pouvez (une fois vous être mis en sécurité) chercher ce qui, dans votre passé, a créé cette situation douloureuse.

– Peut-être avez-vous déjà vécu une situation similaire au niveau émotionnel ou physique ?

– Peut-être avez-vous également fait souffrir cette personne précédemment ?

– Et probablement, vous portez beaucoup de culpabilité enfouie en vous.

Quoi qu’il en soit, les autres ne font que vous permettre de revivre un scénario qui s’est déjà exécuté et qui inconsciemment continue de vous faire souffrir.

Ce scénario vous fait peut-être souffrir depuis des siècles et la douleur est si forte que vous avez réussi à le projeter dans votre vie ici et maintenant.

Alors, qu’allez-vous en faire ?

Allez-vous continuer d’accuser et de condamner l’extérieur, en vous plaçant en victime ?

Où allez-vous utiliser cette situation pour mieux vous connaître et pour libérer toutes les charges émotionnelles, toutes les mémoires, tous les programmes, associés à cette situation douloureuse.

Allez vous avoir le courage et le cœur de vous libérer ? Allez-vous avoir le courage et le cœur de libérer les personnes qui vous font souffrir ?

Qu’allez-vous choisir ? La peur, la haine, la vengeance, la souffrance ? Ou bien, le courage, l’amour, l’honneur, la paix ?

L’ombre ? La lumière ?

La plupart des gens diront la lumière ! l’amour !

Mais cela demande énormément de courage. Cela demande de laisser de côté l’égo. Celui qui refuse que nous soyons responsable de quoi que ce soit. Celui qui refuse de pardonner à soi-même et à l’autre et qui entretient les conflits, les guerres, le sentiment de solitude, d’abandon, de toute-puissance et en même temps d’indignité.

Pourtant, on ne peut pas monter vers davantage de spiritualité et de lumière, sans descendre avec amour et bienveillance dans ces zones d’ombre afin de les accueillir, de les pardonner, de les libérer et de les réintégrer en nous.

Nous ne pouvons rejeter aucune partie de nous sans en souffrir. Il est donc essentiel de toutes les écouter, de toutes les réconforter, de toutes les pardonner, de toute leur redonner une place dans notre cœur, en paix et en joie.

Et s’il vous est difficile de trouver en vous la force de les écouter, la force de les pardonner, n’hésitez pas à prendre appui sur mon énergie et mon amour pour vous aider à vous réconcilier avec toute votre histoire et toutes les parts de vous, depuis le début des temps jusqu’à aujourd’hui et demain.

Je vous souhaite de rassembler tout le courage et la force dont vous avez besoin pour marcher à la rencontre de vos plus grosses blessures afin de les transformer en force, en ressources, en énergie positive, qui vous servira pour le reste de votre vie et de votre évolution.

LGBT et Liberté

On est comme on nait. Ou bien, on choisit de DEVENIR. Et quoi qu’il arrive, il faut arriver à traverser les doutes, les peurs, la honte et la culpabilité, la douleur, pour finalement s’accepter et s’aimer,  se reconstruire et se valoriser, créer, réinventer sa vie et être bien.

Certaines personnes, par peur et par ignorance, rejettent la différence, la stigmatisent voire la diabolisent. Ce qui génère beaucoup de souffrance et de violences..

Pourtant, chaque individu devrait avoir le choix. Chaque individu devrait pouvoir disposer de sa vie et d’un droit inaliénable d’être qui il veut.

Chacun devrait pouvoir s’écouter; se penser, en fonction de ses besoins, de ses aspiration et de ses rêves.

Se trouver, s’accepter, s’aimer est sans doute l’œuvre de toute une vie. Et plus l’amour sera présent dans votre vie, plus il vous sera facile de guérir le passé, de vous fortifier, d’embrasser l’avenir, tout en vous enracinant pleinement au présent.

Si vous avez besoin de libérer des choses lourdes, du vécu, le regard des autres ou le vôtre, si vous avez besoin de pardonner et de vous pardonner, de libérer des zones d’ombres, des failles, de mettre de l’amour sur tout votre être sans jugement, sans condamnation, sans rejet : n’hésitez pas à me contacter.

Oui, je serai à vos côtés pour poser ce qui est trop lourd et renforcer votre structure émotionnelle afin que vous puissiez prendre votre place dans votre cœur et dans votre vie, avec le maximum de chance, de joie, de légèreté, de liberté, et de respect pour la personne magnifique que vous êtes déjà.

Phobies et Blocages

Les phobies et les blocages sont parmi les blessures émotionnelles les plus niées et minimisées.

Une personne peut admettre, souvent avec une pointe de honte et de culpabilité, qu’elle a une peur terrible des chats, des chiens, des chevaux, des araignées, des insectes, de l’orage, du vide, des gens, d’une personne en particulier ou d’une situation en particulier…

Mais généralement, elle aura du mal à admettre à quel point cela la fait souffrir et à quel point cela la bloque dans sa vie.

Comprendre pour sortir de la honte et de la culpabilité

Les blocages émotionnels face à un animal, une personne ou une situation précises trouvent leur source dans les mémoires des traumatismes inconscients auxquelles votre cerveau reptilien a accès. Ces mémoires servent à vous protéger.

Afin d’assurer votre sécurité, votre cerveau reptilien garde en mémoire les caractéristiques de moments traumatisants afin de pouvoir les reconnaître s’ils se représentaient et surtout de pouvoir vous en préserver. Ces moments se caractérisent par des souvenirs visuels, olfactifs, gustatifs, auditifs, kinesthésiques.

Quand, votre cerveau reconnait dans votre environnement un certain nombre de caractéristiques visuelles, auditives, kinesthésiques… Il se met alors en alerte, générant un stress qui s’exprime par une forte envie de s’en aller (fuir) ou de se mettre en colère (attaquer). Il peut également bloquer le corps, vous immobilisant. Il agit ainsi quand il est soit dans l’incapacité de choisir entre fuir et attaquer, soit parce qu’aller plus loin serait trop dangereux pour vous.

Il arrive que ces mémoires traumatiques aient encore leur utilité. Il serait très dangereux d’aller courir sur un toit, sauter d’un balcon, courir au milieu des voitures… Notre système nerveux est notre garde du corps ! Il veille sur nous.

Les phobies et le blocages sont dues à des souvenirs de moments où le cerveau reptilien a cru mourir. Mais la plupart de ses souvenirs sont faux ou dépassés. La preuve : vous êtes toujours vivant !

Il est possible de prendre appui sur vos phobies et blocages, pour vous libérer des vieux traumatismes et de vieilles croyances qui vous gâchent la vie et vous empêchent de vous épanouir pleinement.

Vous pouvez soit vivre avec et avec leur lot d’émotions (peur, panique, angoisse, honte, culpabilité, colère, tristesse, impuissance, dévalorisation…), soit les libérer, vous affranchir de toutes ces émotions et vous ouvrir à une vie légère, douce et joyeuse.

La libération des phobies et des blocages est un processus individuel et personnel, assez rapide, au cours duquel nous libérons toutes les mémoires, pensées, croyances, émotions, sensations corporelles associées à la phobie ou au blocage.

Plusieurs techniques sont disponibles pour vous libérer :
– Nerti est une technique corporelle qui vous permet de lâcher prise et de remonter la fil de la mémoire corporelle jusqu’au moment traumatique. Le cerveau reptilien constate alors que vous n’êtes pas mort et efface cette mémoire dont il n’a plus besoin. Sauf un nouveau traumatisme, la mémoire ne reviendra pas. Un peu comme quand vous ne croyez plus au Père Noël. Impossible de revenir en arrière.
– Les soins énergétiques. Lorsque vous n’arrivez pas à lâcher prise sur vos sensations corporelles, il est possible de connecter au problème dans votre énergie. Sur un plan de manifestation différent, invisible, toute l’information est disponible, « qui nous sommes », « ce qui nous a blessé ou nous blesse encore », « ce que nous croyons de nous, des autres, de la vie »… Depuis ces informations, il es possible d’accueillir et de libérer des traumatismes, physiques ou émotionnels.

Une fois vos traumatismes libérés, vous pouvez enfin être vous-mêmes. Vous avez la sensation de vous retrouver, de vous réapproprier votre corps, d’être capable de tout faire.
Là où vous vous sentiez hors contrôle, prisonnier de votre corps, vous vous sentez à présent léger, confiant et capable de gérer de façon fluide les situations qui se présentent à vous. 🙂

Sortir de la violence…

Avez-vous déjà entendu l’expression « Qui aime bien, châtie bien ! » ?

Il n’y a pas si longtemps, l’éducation justifiait des actes maltraitants physiques, psychologiques, verbaux. Ces attitudes sont proscrites aujourd’hui mais notre société est profondément imprégnée par de nombreux types de violences, plus ou moins visibles et pernicieuses.

Ayant moi-même souffert de violences dans l’enfance et à l’âge adulte, j’ai constaté comme elles avaient grandement contribué à créer chez moi :
– un déficit important de l’estime de moi, de la confiance en soi,
– un affaiblissement intense de ma vitalité, de ma capacité à me concentrer et travailler, de ma capacité à prendre soin de moi, de ma capacité à être heureuse,
– un affaiblissement de mon système immunitaire et une augmentation de sensations physiques de stress et d’angoisse.

Finalement, toute la violence « encaissée » dans ma vie, au lieu de me rendre forte, affaiblissait tout mon système, monopolisant mes pensées, mes émotions, mon corps, et toutes mes ressources intérieures, me bloquant dans tous les domaines de ma vie.

La violence était arrivée, tantôt pour me « rendre plus forte », tantôt pour se décharger négligemment sur moi d’un trop plein de stress et de frustrations vécus par ailleurs.

Il m’a fallu des années pour la reconnaître, la remettre en question, la comprendre et m’en guérir, des années pour la relâcher et la libérer de ma vie.

Cette violence, d’autres personnes de ma famille en ont souffert, terriblement.
Mais elles ont suivi la vieille consigne… Elles ont « mis un mouchoir dessus ».
Elles ont essayé de vivre avec, de prendre sur elles, en lui tournant le dos, en détournant le regard, en taisant l’inadmissible. Mais elles ont été rongées par toute sortes de douleurs indicibles et elles ont fini par l’expulser violemment, créant elles-mêmes la douleur et le chaos, amplifiant leur propre mal-être et semant davantage de violence dans leur vie.

La violence produit des émotions tellement destructrices qu’elles ne peuvent être digérées en nous, ni physiquement, ni émotionnellement, ni intellectuellement.

Deux alternatives s’offrent généralement à une personne victime de violence :
– soit la personne gardera cette violence en elle et elle se blessera elle-même, se dévalorisant, se méprisant, se sabotant,
– soit elle tentera d’expulser cette violence hors d’elle et elle la projettera sur les autres, les blessant à leur tour, les dévalorisant, les méprisant, les sabotant.

La violence détruit tous ceux qu’elle touche, si on ne l’arrête pas.

Une troisième option est possible : être accompagné pour comprendre, libérer et apaiser cette violence, qu’elle trouve son origine, dans votre histoire personnelle, familiale, ancestrale ou karmique.
Vous pourrez alors :
– prendre conscience de la violence vécue et réellement ressentie,
– mieux comprendre la situation ;
Une investigation spirituelle peut être menée pour comprendre le contexte et l’état d’esprit des personnes qui vous ont blessé.
– faire la paix avec votre passé, vos origines, vos parents et ancêtres.
Faire la paix signifie accueillir ces évènements, les émotions, les pensées et les sensations physiques associées, puis les relâcher dans l’Amour… cette énergie, cette force, avec laquelle je vous accompagne incessamment.

Vous pourrez alors vous affranchir de la douleur, de la honte, de la culpabilité, de la peur, de la colère, de la tristesse, pour finalement vous réapproprier votre vie, votre santé, votre joie, votre capacité à créer une vie douce, légère, riche à tous niveaux.

Imaginez… Quelle personne vous pourriez être si votre focalisation et votre énergie n’étaient pas sans cesse vampirisées par de vieilles blessures ?

Imaginez… Comment seriez-vous, avec vous-même ? avec vos parents ? vos enfants ? vos proches ? vos amis ? vos collègues ? vos clients ? si vous vous sentiez véritablement libre, heureux, léger, joyeux, en sécurité et en confiance avec vous-même, les autres et la vie… 🙂

Imaginez une vie remplie d’amour, de joie et de paix ! 🙂

C’est tout ce que je vous souhaite ! ❤ ❤ ❤

Les 7 Chakras

Extrait de la série Avatar, le Dernier Maître de l’Air.

Vraiment très intéressant !
Voilà pourquoi il est très important de relâcher les peurs, la culpabilité, la honte, le chagrin, les mensonges, les illusions et les attachements. 🙂

Marre de tourner en rond dans votre bocal ?

Vous vivez en mode « Repeat » ?
Sans but, sans voir ni le bout du tunnel, ni la sortie de secours ?
Vous attendez que ça passe ? Mais ça ne passe pas…

Et si vous faisiez du tri dans tout ce qui vous gâche la vie !
Pensées envahissantes, émotions pesantes, mal-être, blocages…
Faîtes peau neuve !!

Voici ma recette :
– apaiser votre passé
– apaiser vos émotions
– transformer vos pensées et vos croyances
– apaiser vos réactivités (peurs, angoisses, colères, jalousies, paniques) concernant une personne, un animal ou une situation
– vous préparer mentalement et physiologiquement à être, faire, avoir le meilleur, en harmonie avec qui vous êtes réellement.

D’ici quelques mois, vous ne vous reconnaîtrez pas tant vous serez vous-même !! Enfin ! La vraie vie va pouvoir commencer ! plus simple, plus belle, plus douce !! 🙂

Je vous souhaite le meilleur !!

Si vous ramez, galérez, n’en pouvez plus de faire du sur-place, de vivre des moments à répétition ou de tourner en rond, appelez-moi, il y a forcément une solution et quelque chose à débloquer quelque part !! 🙂

Je vous souhaite plein de courage !!

La Force d’Aimer

Aimer c’est se respecter et se faire respecter.
Connaître ses limites. Les reconnaître. Les accepter. Les faire respecter.

Aimer, c’est se donner des droits.
Le droit d’exister, d’être soi, pareil ou différent. Le droit de choisir son chemin, avec son cœur sans avoir l’impression de trahir les autres parce que l’on est fidèle à soi d’abord. Lire la Suite

Se libérer des Conditionnements

Pourquoi est-il si difficile de s’accepter, de croire en soi et de se réaliser ?

Depuis notre plus tendre enfance, nous avons été conditionné pour répondre aux attentes de nos parents, de notre famille, de la société… Nous n’avons pas eu d’autre choix que d’accepter les règles et les certitudes des autres, par crédulité puis par peur. Lire la Suite

Le Bonheur – Mode d’emploi ;-)

Être heureux et libre n’est pas toujours chose facile.
On aimerait parfois avoir un mode d’emploi pour y voir plus clair et mieux comprendre ce qui se passe dans notre vie. Lire la Suite