Phobies et Blocages

Les phobies et les blocages sont parmi les blessures émotionnelles les plus niées et minimisées.

Une personne peut admettre, souvent avec une pointe de honte et de culpabilité, qu’elle a une peur terrible des chats, des chiens, des chevaux, des araignées, des insectes, de l’orage, du vide, des gens, d’une personne en particulier ou d’une situation en particulier…

Mais généralement, elle aura du mal à admettre à quel point cela la fait souffrir et à quel point cela la bloque dans sa vie.

Comprendre pour sortir de la honte et de la culpabilité

Les blocages émotionnels face à un animal, une personne ou une situation précises trouvent leur source dans les mémoires des traumatismes inconscients auxquelles votre cerveau reptilien a accès. Ces mémoires servent à vous protéger.

Afin d’assurer votre sécurité, votre cerveau reptilien garde en mémoire les caractéristiques de moments traumatisants afin de pouvoir les reconnaître s’ils se représentaient et surtout de pouvoir vous en préserver. Ces moments se caractérisent par des souvenirs visuels, olfactifs, gustatifs, auditifs, kinesthésiques.

Quand, votre cerveau reconnait dans votre environnement un certain nombre de caractéristiques visuelles, auditives, kinesthésiques… Il se met alors en alerte, générant un stress qui s’exprime par une forte envie de s’en aller (fuir) ou de se mettre en colère (attaquer). Il peut également bloquer le corps, vous immobilisant. Il agit ainsi quand il est soit dans l’incapacité de choisir entre fuir et attaquer, soit parce qu’aller plus loin serait trop dangereux pour vous.

Il arrive que ces mémoires traumatiques aient encore leur utilité. Il serait très dangereux d’aller courir sur un toit, sauter d’un balcon, courir au milieu des voitures… Notre système nerveux est notre garde du corps ! Il veille sur nous.

Les phobies et le blocages sont dues à des souvenirs de moments où le cerveau reptilien a cru mourir. Mais la plupart de ses souvenirs sont faux ou dépassés. La preuve : vous êtes toujours vivant !

Il est possible de prendre appui sur vos phobies et blocages, pour vous libérer des vieux traumatismes et de vieilles croyances qui vous gâchent la vie et vous empêchent de vous épanouir pleinement.

Vous pouvez soit vivre avec et avec leur lot d’émotions (peur, panique, angoisse, honte, culpabilité, colère, tristesse, impuissance, dévalorisation…), soit les libérer, vous affranchir de toutes ces émotions et vous ouvrir à une vie légère, douce et joyeuse.

La libération des phobies et des blocages est un processus individuel et personnel, assez rapide, au cours duquel nous libérons toutes les mémoires, pensées, croyances, émotions, sensations corporelles associées à la phobie ou au blocage.

Plusieurs techniques sont disponibles pour vous libérer :
– Nerti est une technique corporelle qui vous permet de lâcher prise et de remonter la fil de la mémoire corporelle jusqu’au moment traumatique. Le cerveau reptilien constate alors que vous n’êtes pas mort et efface cette mémoire dont il n’a plus besoin. Sauf un nouveau traumatisme, la mémoire ne reviendra pas. Un peu comme quand vous ne croyez plus au Père Noël. Impossible de revenir en arrière.
– Les soins énergétiques. Lorsque vous n’arrivez pas à lâcher prise sur vos sensations corporelles, il est possible de connecter au problème dans votre énergie. Sur un plan de manifestation différent, invisible, toute l’information est disponible, « qui nous sommes », « ce qui nous a blessé ou nous blesse encore », « ce que nous croyons de nous, des autres, de la vie »… Depuis ces informations, il es possible d’accueillir et de libérer des traumatismes, physiques ou émotionnels.

Une fois vos traumatismes libérés, vous pouvez enfin être vous-mêmes. Vous avez la sensation de vous retrouver, de vous réapproprier votre corps, d’être capable de tout faire.
Là où vous vous sentiez hors contrôle, prisonnier de votre corps, vous vous sentez à présent léger, confiant et capable de gérer de façon fluide les situations qui se présentent à vous. 🙂